Matignon : la droite lance sa contre-offensive

L’aile droite de Renaissance, le parti d’Edouard Philippe, Horizons, et Les Républicains ont fait un pas les uns vers les autres, admettant qu’un Premier ministre pouvait être issu des LR. Il reste malgré tout une foule d’obstacles sur la route vers Matignon

Cet article est paru en premier sur lopinion.fr