«Maths sup, maths spé». La critique littéraire de Bernard Quiriny

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

In folio « On dévore ce nouvel épisode avec le même plaisir que les deux premiers, à la façon d’une plongée sociologique dans le monde des taupins, mâtinée d’une réflexion sur la psychologie des matheux et sur la place de l’imagination dans les maths »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*