Marine Le Pen veut inscrire la préférence nationale dans la Constitution via un référendum

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, candidate à la présidentielle, a indiqué mardi qu’elle organiserait, si elle était élue en 2022, un référendum pour inscrire dans la Constitution la préférence nationale.
Interrogée sur Europe 1 sur la souveraineté française face aux textes européens, elle a estimé que si “les jurisprudences ont tendance à devenir abusives et contraires à la volonté des Français”, c’est parce que “dans la Constitution il n’y a quasiment rien sur la nationalité, il n’y a quasiment rien sur le statut des étrangers”. Il faut donc “combler cette lacune” , a plaidé Mme Le Pen qui, comme son père, prône la préférence nationale, rebaptisée “priorité nationale”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*