Marine Le Pen défend la “civilisation” française, Zemmour en embuscade

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Marine Le Pen a plongé en campagne présidentielle dimanche à Fréjus, en défendant la “civilisation” française et ses “libertés”, dans un clin d’oeil identitaire au polémiste et potentiel candidat Eric Zemmour.
Elle a aussi passé les rênes du parti à son très jeune (26 ans lundi) numéro deux Jordan Bardella, qui a attaqué frontalement les adversaires de la candidate à l’Elysée, au premier rang desquels Emmanuel Macron.
La présidentielle en 2022 “ne sera pas seulement un choix de société, comme ont pu l’être les précédents scrutins, ce sera un choix de civilisation”, a déclaré Marine Le Pen, devant quelque 900 militants réunis dans le théâtre romain de la ville, qui scandaient “Marine présidente”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*