Margrethe Vestager, en campagne sans en avoir l’air

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La plus connue et pugnace des commissaires européennes était lundi à Paris pour applaudir la taxe Gafa à la française dont l’examen débute à l’Assemblée. L’occasion de s’expliquer sur sa décision récente de bloquer la fusion Alstom-Siemens, au grand dam de Paris et Berlin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*