Mali : Macron envisage un retrait des troupes si le pays va « dans le sens » d’un islamisme radical

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La France, qui engage environ 5 100 hommes au sein de l’opération Barkhane, a dénoncé « un coup d’Etat inacceptable » après l’arrestation du président malien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*