Macron, Zemmour et Bertrand plébiscités par les entrepreneurs, la gauche larguée

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les derniers sondages d’opinion étaient moins favorables à Eric Zemmour. Crédité d’un point de moins dans les deux derniers sortis, l’essayiste semble retrouver des couleurs selon la dernière étude réalisée par OpinionWay pour Legalstart.fr. L’institut de sondage a en effet mené une enquête auprès des entrepreneurs entre le 20 et le 28 octobre dernier. 461 dirigeants d’entreprise se sont effets positionnés sur leurs candidats favoris à cinq mois du scrutin. Sans réelle surprise, c’est le président sortant, Emmanuel Macron, qui décroche le plus d’opinions favorables (43%). Mais alors que Marine Le Pen est aujourd’hui souvent donnée au second tour quand la population est interrogée, elle n’a pas la cote auprès des entrepreneurs.

Ainsi selon OpinionWay, la présidente du Rassemblement national ne se classe qu’en quatrième position (12%) derrière Xavier Bertrand (14%) et surtout Éric Zemmour (16%). À elle seule, la droite concentre 44% des intentions de vote, soit autant que le chef de l’Etat. Soupe à la grimace en revanche à gauche : tous candidats confondus (ils sont sept), elle ne recueille que 13% auprès des dirigeants d’entreprise, alors que 38% n’ont pas voulu s’exprimer. Aucun ne parvient d’ailleurs à se détacher, Yannick Jadot, Jean-Mélenchon et Arnaud Montebourg étant englués à 3%. Anne Hidalgo suit avec 2%, tout comme Fabien Roussel et Philippe Poutou (1%). Nathalie Arthaud n’étant créditée d’aucun point.

La fiscalité des entreprises, thème phare

Néanmoins, si la droite affiche des résultats plus convaincants que la gauche, OpinionWay note que le candidat LR, Xavier Bertrand, fait avec 14 % moins bien qu’en 2017 lorsque François Fillon séduisait 27% des entrepreneurs. Marine Le Pen (RN) perd également quatre points. Éric Zemmour séduit, lui, davantage les hommes que les femmes. Mais la chute de ce quinquennat est à mettre au crédit de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat insoumis totalisait 12% des intentions de vote en 2017, contre 3% aujourd’hui (-9 points).

Sur les thèmes mis en avant par les sondés, deux se détachent très largement : la fiscalité des entreprises (38%) et la simplification des réglementations (22%). Bon nombre plaident aussi pour un soutien plus accentué à l’embauche (16%). L’aide à la création d’entreprises, la formation des salariés ou celle des chefs d’entreprise sont autant de thèmes importants à leurs yeux. Enfin, il leur a été posé la question du candidat qui les soutient le plus toute l’année. Emmanuel Macron arrive en tête (20%) devant Xavier Bertrand (4%) et Arnaud Montebourg ainsi qu’Éric Zemmour (3%). Cependant pour plus de deux tiers des interrogés, aucun candidat ne tire son épingle du jeu à l’heure actuelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*