Macron rêve de fracturer LR pour affaiblir son candidat en 2022

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

ANALYSE – Le récent retrait de la tête de liste LREM en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Sophie Cluzel, a immédiatement provoqué un choc tectonique et un tremblement de terre politique dont la magnitude reste encore à déterminer. À un an du rendez-vous électoral de 2022, le chef de l’État ne se contente pas d’un rôle d’observateur dans ce vaste chamboulement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*