Macron remplace l'ENA par un “Institut du service public”

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Adieu les “Enarques”: comme il l’avait promis après la crise des “gilets jaunes”, Emmanuel Macron a annoncé jeudi qu’il allait “supprimer l’ENA” pour la remplacer par un “Institut du service public” et réformer la carrière des hauts fonctionnaires, pour un Etat plus ouvert, plus divers et plus agile.
On ne verra plus de jeunes de 25 ans propulsés à des postes à haute responsabilité: les diplômés de l’ISP devront d’abord passer plusieurs années dans des fonctions opérationnelles sur le terrain avant de pouvoir accéder aux postes de direction, a expliqué le chef de l’Etat, lui-même énarque.
“Le président ne souhaite pas que des personnes qui n’auraient jamais exercé auparavant” viennent “du haut de leur trentaine asséner des sentences et distribuer des bons et mauvais points”, a souligné un conseiller.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*