Macron giflé: Attal veut dédramatiser un geste “grave” mais “isolé”

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La gifle infligée à Emmanuel Macron mardi dans la Drôme est un acte “grave”, mais qui n’est “pas représentatif” des Français ou même de la “colère” d’une partie d’entre eux, a estimé mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.
“Il ne faut évidemment pas banaliser” cet “acte de violence” contre le chef de l’Etat, “parce que c’est grave, parce que toute forme de violence est grave, et qu’elle est grave aussi quand elle touche un représentant, un dépositaire de l’autorité publique, qu’il s’agisse d’un maire”, d’un “député”, d’un “fonctionnaire” ou du président, a souligné M. Attal sur Europe 1.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*