L’union de la gauche mise à mal par la guerre des ego dans les Hauts-de-France

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le candidat « insoumis » à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, a refusé de défiler, le 1er-Mai à Lille, avec les « faux jetons » avec qui il a signé un accord pour les régionales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*