L’ombre d’un outsider sur la présidentielle de 2022

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

A chaque élection présidentielle revient la figure du « clown », sur fond d’affaissement des partis et des idéologies et d’une perte de crédibilité de la politique, explique, dans sa chronique, Solenn de Royer, journaliste au « Monde ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*