Livraison de chars : Olaf Scholz défend sa méthode

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/63d1582ee022d607e5071e79/640x360/0703278501273-web-tete.jpg

A ceux qui lui reprochent un manque de leadership dans le soutien militaire à l’Ukraine, le chancelier allemand oppose une approche pragmatique et coordonnée avec les alliés. Les résultats ne lui donnent pas tout à fait tort : son manque de zèle a finalement payé.

Cet article est paru en premier sur lesechos.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*