« L’hypercompétition sécuritaire est un poison pour la démocratie »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La surenchère sécuritaire en plein déconfinement témoigne du manque de créativité des forces politiques, après l’épreuve historique de la crise sanitaire subie par le pays, estime dans sa chronique Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*