« L’extrémisme d’Eric Zemmour n’est pas la limite qui le fera plafonner mais son carburant »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/10/21/456/0/5472/2736/644/322/60/0/94f254c_5863471-01-06.jpg

Les nouveaux leaders populistes ne visent pas à unir autour du plus petit dénominateur commun mais à surexciter les passions du plus grand nombre possible de groupuscules pour les additionner, analyse, dans une tribune au « Monde », Giuliano da Empoli, politiste et dirigeant du think tank Volta, à Milan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*