Lettre à la mère de la petite Mia

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

De son prénom Lola, la « maman de Mia » – comme on dit de nos jours – a dérivé mentalement au fil des ans. Une visite sur son compte Facebook, ouvert au public, suffira à s’en convaincre. Le 19 avril 2020, elle diffusait ainsi le post d’un homme faisant référence aux Beatles, vus comme « sataniques », qui écrivait fautes incluses, que « les musiques occultes n’ont pas commencé avec Rihanna, Lady Gaga, Imagine dragon… Mais elles ont toujours existé afin d’entraîné l’humanité à chanter à la gloire de Satan ». Le commentaire qu’en faisait Lola était éloquent : « Tous les artistes qui sont très connus ont tous pactisé avec le diable… L’industrie de la musique est corrompue ». Semble-t-il déjà gagnée au conspirationnisme le plus grossier, cette jeune femme n’attendait que d’être cueillie par l’air du temps pandémique, propice à l’égarement des esprits.

Il faut bien admettre que certains mots écrits par la susnommée Lola résonnent d’une brûlante et cruelle actualité, ainsi quand elle se confie sur les vicissitudes de notre post-modernité commune : « Depuis que je me suis réveillé, le fameux ‘éveil’, c’est dur … digérer tout ce que j’ai appris, ce que la télé et les politique nous cachent, tout ces mensonges, c’est pas facile, surtout les trucs monstrueux… J’ai voulu me battre pour nous défendre, je suis tombé malade. Toute cette vie n’est qu’une mascarade, une pièce de théâtre. J’avais confiance en ce système, je ne l’ai plus du tout cette confiance (sic) ».[…]

L’article Lettre à la mère de la petite Mia est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*