« L’Etat n’arrive pas à trouver l’équilibre de proportionnalité qui fait des restrictions aux droits de l’homme une exception acceptable »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La juriste Leïla Choukroune déplore, dans une tribune au « Monde », que la « politique de la peur » actionnée par le gouvernement fasse oublier que la base juridique de la démocratie est précisément de vivre à l’abri de la peur

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*