Les universités veulent avoir « les coudées franches » lors du second quinquennat de Macron

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/627b4ffdbda1c1395a6fc934/640x360/0701524478865-web-tete.jpg

Le président réélu dit vouloir aller « au bout » de l’autonomie des universités. Dans un entretien aux « Echos », Manuel Tunon de Lara et Sylvie Retailleau, au nom de l’association des présidents d’université, détaillent leurs attentes : plus d’autonomie, une loi de programmation et 5 à 10 milliards d’euros à investir sur cinq ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*