Les routiers en colère : «C’est quand même dingue qu’on soit obligé de chier dans nos camions»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Toilettes, douches, restaurants fermés. Malgré l’appel du gouvernement, les routiers trouvent bien trop souvent portes closes sur leur route. Depuis l’A7, l’un d’eux témoigne de ses conditions de travail «lamentables» en pleine crise du Covid-19.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*