« Les Kanak ont suffisamment connu le temps du “pays sans nous”, le temps de l’indigénat »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/11/24/394/0/4724/2362/644/322/60/0/f60e374_75138510-000-1al0ew.jpg

L’historien Louis-José Barbançon, spécialiste de la colonisation calédonienne, explique, dans une tribune au « Monde », pourquoi le référendum d’autodétermination, prévu le 12 décembre, perdrait sa légitimité sans la participation du « peuple originel ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*