Les jihadistes français « pourraient être jugés en France » estiment les milieux du renseignement

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Terrorisme Les services français, qui suivent à la trace les jihadistes partis en Syrie, disposent de nombreux éléments susceptibles d’être « judiciarisés ». Ils redoutent que, restant au Levant, ceux-ci parviennent à s’évaporer dans la nature

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*