« Les femmes doivent reprendre leur place dans le langage et dans la rue »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les violences contre les femmes ont explosé dans le monde durant l’épidémie de Covid-19, tout comme les inégalités économiques et sociales. Mais en 2019, le nombre de féminicides étaient déjà en hausse et selon une enquête menée l’année dernière, une étudiante sur 10 a déjà été victime d’agression sexuelle. Interview de la militante féministe Marguerite Stern.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*