Les discours sur une « invasion » migratoire en France contredits par les chiffres

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Avec 10,2 % de la population, la part d’immigrés de l’Hexagone est inférieure à la moyenne des pays de l’OCDE. L’essentiel des flux répond à des motivations familiales, aux études, aux motifs économiques et humanitaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*