Les députés de nouveau sous le regard d’Aristote et Platon

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les députés ont repris leurs débats sous l’oeil d’Aristote et de Platon: la monumentale tapisserie “L’Ecole d’Athènes”, déposée il y a trois ans pour une minutieuse restauration, a été dévoilée mardi dans l’hémicycle du Palais Bourbon.
“Les couleurs retrouvées de cette tapisserie éclaireront nos débats”, s’est félicité le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand avant de faire solennellement tomber un drap cachant l’oeuvre, quelques instants avant l’ouverture de la session parlementaire.
Déposée en 2017 à l’aide d’un échafaudage pour être confiée aux spécialistes du Mobilier national, la tapisserie avait été remplacée par un fac similé en attendant de retrouver sa place au-dessus du “perchoir”, face aux députés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*