Les couturières de masques anti-Covid ont le « sentiment d’être oubliées, après avoir été exploitées »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans une tribune au « Monde », des membres du collectif de couturières Bas les masques soutenues par près d’une cinquantaine de personnalités, parmi lesquelles Dominique Méda, Manon Aubry ou Laurence Rossignol, reviennent sur les conditions de production des masques dits « artisanaux », récemment déconseillés par les pouvoirs publics, et sur les enjeux du travail gratuit des femmes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*