Les aides publiques ont réduit de moitié la flambée des prix de l’énergie pour les Français

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/6310c977706c19182e5cbfc5/640x360/0702283539522-web-tete.jpg

Entre les deuxièmes trimestres 2021 et 2022, la facture d’énergie des ménages a augmenté de 28 %. Sans le bouclier tarifaire sur les prix du gaz et de l’électricité et la ristourne à la pompe, la hausse se serait établie à 54 %, selon une étude de l’Insee publiée ce jeudi. L’inflation en France, quant à elle, aurait atteint 8,4 % au lieu de 5,3 %.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*