L'enquête sur la gestion gouvernementale du Covid-19 accélère avec la convocation d'Agnès Buzyn

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’enquête de la Cour de justice de la République (CJR) sur la gestion gouvernementale de l’épidémie de Covid-19 connaît son premier développement majeur avec la convocation vendredi de l’ex-ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour une possible mise en examen.
Cette mise en cause éventuelle serait la première dans ce vaste dossier consacré à la manière –critiquée, encore aujourd’hui– dont les autorités françaises ont anticipé puis géré quotidiennement l’épidémie de coronavirus qui a fait au moins 115.000 morts en France, selon Santé publique France.
Manque d’équipements de protection pour les soignants et pour la population, errements sur la nécessité ou non de porter des masques, etc.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*