« L’enjeu de cette proposition de loi est de permettre l’euthanasie ou l’assistance au suicide dans des conditions assez strictes »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Un texte ouvrant le droit à une « assistance médicalisée active à mourir » pour des personnes souffrant d’une maladie incurable est examiné jeudi 8 avril à l’Assemblée. Le professeur Régis Aubry, spécialiste de l’éthique et de la fin de vie, a répondu à vos questions lors d’un tchat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*