Le perdant P. Laurent craint que l'association des maires serve les intérêts de l'opposition

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.challenges.fr/assets/img/2021/11/22/cover-r4x3w1000-619bc680947d8-a53fc71cda168503ea25a78ca8b5fd7cf90f383a-jpg.jpg

Le candidat malheureux à la tête de l’Association des maires de France (AMF), le maire UDI de Sceaux Philippe Laurent, a exprimé lundi ses craintes que l’association devienne une « simple chambre d’opposition aux services d’intérêts partisans » pendant la présidentielle.
« A ce jour, le président élu ne m’a toujours pas contacté », a écrit aux maires et ses soutiens M. Laurent, également secrétaire général de l’AMF, dans un courrier dont l’AFP a obtenu copie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*