Le Pen à l'écoute des pêcheurs et agriculteurs en colère

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Marine Le Pen est venue vendredi dans les Côtes-d’Armor, à Erquy, pour entendre la colère de pêcheurs opposés aux éoliennes prévues dans la baie, « une aberration », et celle d’agriculteurs désireux de voir les candidats à la présidentielle parler de leurs difficultés et « pas que du Covid ».
Chaussée de bottes, la candidate du Rassemblement national arpente les sentiers du cap d’Erquy au large duquel est prévue la construction de 62 éoliennes de 200 mètres de haut, à 16 kilomètes des côtes. D’une capacité totale de 496 MW, ce parc est censé produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 835.000 habitants, selon son promoteur Ailes Marines.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*