Le parquet requiert dix-huit mois de prison contre l’auteur de la gifle à Emmanuel Macron

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Deux jours après l’agression qui a suscité une réprobation unanime du monde politique, le président de la République a qualifié l’acte « d’imbécile et violent » mais a préféré évoquer « l’optimisme, le retour à la vie et le retour au travail ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*