Le mystérieux syndrome de La Havane aurait frappé des diplomates américains à Genève et à Paris

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les Etats-Unis n’ont toujours pas trouvé la cause et l’origine du « syndrome de La Havane », cette mystérieuse maladie ayant affecté des personnels diplomatiques américains à Cuba entre 2016 et 2018, selon les précisions ce jeudi d’Antony Blinken après la découverte d’autres cas, à Paris et à Genève notamment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*