Le moratoire sur l'immigration, une promesse en trompe-l'oeil

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Un moratoire sur l’immigration: à six mois de la présidentielle, la promesse est brandie à droite et à l’extrême droite. Mais son application, elle, se heurte à l’État de droit et ne pourrait concerner qu’une minorité du flux migratoire.
A droite, l’idée fait florès après avoir été portée à l’été par l’ancien négociateur européen pour le Brexit et candidat à l’investiture LR Michel Barnier, tandis que la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, voit dans ces « ralliements » une « victoire idéologique ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*