Le gouvernement britannique défend un conseiller soupçonné d’avoir enfreint le confinement

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le gouvernement du Royaume-Uni a pris la défense samedi d’un proche conseiller de Boris Johnson, Dominic Cummings, accusé d’avoir enfreint les règles du confinement instauré pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*