Le général Boulanger, envoûté par Madame de Bonnemains

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

« Sexe et pouvoir » (1/35). Le cœur a ses raisons que l’ambition ignore. A la fin du XIXe siècle, l’homme qui faisait trembler la IIIe République tempéra ses ardeurs sur les conseils de sa douce puis, lors d’un exil forcé, choisit de la suivre dans la tombe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*