Le débat sur la fin de vie à l’Assemblée entravé par une manœuvre parlementaire

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Avec près de 3 000 amendements déposés, dont 2 300 de la part de cinq députés du groupe Les Républicains, la proposition de loi « donnant et garantissant le droit à une fin de vie libre et choisie », examinée jeudi 8 avril, n’aura probablement pas le temps d’être votée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*