Le Conseil scientifique veut avancer le couvre-feu en Guyane à cause du variant brésilien

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Paris avait annoncé dès le 13 avril la suspension des vols depuis le Brésil et Matignon a ajouté samedi la mise en place d’une quarantaine de 10 jours et des tests répétés pour les voyageurs en provenance du Brésil, d’Argentine, du Chili.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*