Le Conseil d’Etat confirme la dissolution de Génération identitaire

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dissoute le 3 mars en conseil des ministres, l’association d’extrême droite avait déposé un référé. Le Conseil d’Etat a estimé qu’elle était bien responsable de provocations à la haine et à la discrimination.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*