Le blanc des accusés

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Il y a eu beaucoup de films sur la banlieue, rarement par des gens qui y ont réellement vécu », explique Kery James rappeur et dorénavant, scénariste, acteur et réalisateur du film Banlieusards tout juste sorti sur la plateforme de streaming ricaine Netflix. Une déclaration symptomatique de la nouvelle vague « banlieue » qui, lassée de son monopole du rap (qu’on lui laisse bien volontiers), ambitionne d’élargir son spectre et se tape l’incruste dans le one man show, téloch et cinoche. […]

Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

L’article <i class=’fa fa-lock’ aria-hidden=’true’></i> Le blanc des accusés est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*