L’ancien ministre socialiste Philippe Martin condamné à deux ans de prison avec sursis pour emploi fictif à l’Assemblée nationale

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’actuel président du conseil départemental du Gers a été reconnu coupable de « détournement de fonds publics » pour avoir rémunéré son ex-épouse en tant qu’assistante parlementaire entre 2002 et 2013 sans travail réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*