L’ancien ministre socialiste Kader Arif devant la Cour de justice de la République

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’ancien ministre délégué aux anciens combattants est jugé à partir de mercredi pour « prise illégale d’intérêts, atteinte à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics, détournements de fonds publics ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*