L’affaire Pegasus d’espionnage est « inacceptable » si avérée (Von der Leyen)

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’affaire Pegasus d’espionnage de militants, journalistes et opposants du monde entier impliquant une entreprise israélienne est « complètement inacceptable » si elle est avérée, a affirmé lundi (19 juillet) la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*