La rentrée ratée de l’opposition

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Trois ans après le casse opéré par Emmanuel Macron en 2017, les anciens partis dits de gouvernement peine à revenir dans le jeu, constate Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde », dans sa chronique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*