La plate-forme anti-discriminations, promise par Emmanuel Macron, doit voir le jour le 10 février

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Allô discriminations <p>INFO L’OPINION – Une prise de parole du chef de l’Etat est attendue ce jour-là. Cette plate-forme indépendante du gouvernement sera gérée par le Défenseur des droits. Un numéro d’appel gratuit l’accompagnera</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*