La plage comme symptôme

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’interdiction d’accès aux plages françaises, qui peut sembler anecdotique à beaucoup, est en fait un intéressant symptôme du fonctionnement – ou du dysfonctionnement de l’État, et ce dans de nombreux domaines.

Les plages, on le sait, ont été interdites d’accès à tous les Français dès les débuts du confinement. Mais il faut entendre ici non seulement les plages au sens strict, mais aussi tout l’espace littoral. L’arrêté du préfet de la Manche, par exemple, interdit ainsi « l’accès aux plages, chemins, sentiers, espaces dunaires, forêts et parcs situés sur le littoral », comme « la fréquentation de l’ensemble des espaces publics artificialisés du littoral : les ports, les quais, les jetées, les esplanades, les remblais et les fronts de mer ». Ces interdictions s’ajoutaient donc à celle de dépasser la distance d’un kilomètre par rapport à son lieu de confinement – si l’on habitait à moins d’un kilomètre d’une plage ou d’un port on n’était pas autorisé à y accéder. […]

L’article La plage comme symptôme est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*