La loi pour une « égalité économique et professionnelle réelle » peut modifier en profondeur les directions des grandes entreprises françaises

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/10/28/0/0/5270/2635/644/322/60/0/a24e99f_453585704-pns-3271338.jpg

Alors que la loi pour une « égalité économique et professionnelle réelle » est en cours de discussion au Sénat, le chercheur Elyès Jouini tire les leçons, positives, de l’application de la loi Copé-Zimmermann qui, il y a dix ans, imposait un quota de femmes aux conseils d’administration des entreprises cotées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*