« La France ne se bat pas contre l’islam », répond Macron qui s’estime mis en cause par le Financial Times

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans une lettre au quotidien britannique, le président français s’indigne d’un article où il se dit « accusé de stigmatiser, à des fins électorales, les Français musulmans » et « d’entretenir un climat de peur et de suspicion à leur égard ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*