La dette privée, le financement alternatif au secours de la French Tech

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/631044194febe022f8474947/640x360/0702273222174-web-tete.jpg

Alors que les investissements en equity ralentissent depuis le début de l’année, le recours à la dette s’avère être une option ou un outil de financement complémentaire pour les start-up. Le fonds de capital-risque français Isai lance un véhicule de dette pour les jeunes pousses qui ont déjà éprouvé leur modèle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*