La détestation de Macron peut mener Le Pen à l'Elysée

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Rapprochement programmatique entre RN et LR, “dédiabolisation” de l’ancien Front national, détestation d’Emmanuel Macron: une étude de la Fondation Jean-Jaurès considère pour ces raisons comme “une possibilité non négligeable” la victoire de Marine Le Pen à la présidentielle en 2022.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*