«La casse sociale va être énorme» : à Villeurbanne, les GE se préparent au pire

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les salariés de General Electric à Villeurbanne et Saint-Priest se sont mobilisés ce jeudi à l’appel de leur intersyndicale. Sonnés par l’annonce d’un plan social menaçant 753 postes en France, ils dénoncent le cynisme du groupe américain. Ce dernier s’était engagé à embaucher.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*